Sciences humaines

Editions Non Lieu

224, rue des Pyrénées - 75020 Paris

Algérie, la guerre des mémoires

Algérie, la guerre des mémoires

Eric Savarèse

ISBN 978-2-35270-016-6

18 €

Comment les immigrés du Maghreb, d’Afrique Noire et des Dom-Tom construisent-ils des mémoires coloniales dans l’ancienne métropole ? Comment les pieds-noirs d’Algérie construisent-ils une identité du souvenir ? Quels peuvent être les usages sociaux et politiques des mémoires coloniales ? Dans quelle mesure est-il possible de définir l’élaboration de stratégies identitaires associées à la formulation de souvenirs de la colonisation et d’identifier les acteurs qui élaborent ces stratégies ? Comment des mémoires coloniales concurrentes s’affrontent-elles, tout en se recomposant ? Quel peut être le rôle du politique en matière de gestion des mémoires ? Comment s’élaborent, et sous l’influence de quels acteurs ou facteurs, des politiques commémoratives à travers lesquelles une sélection de souvenirs acquièrent le statut d’histoire officielle ? C’est à toutes ces interrogations que ce livre tente de répondre, en soulignant l’étendue du travail qui reste à accomplir.

Éric Savarèse est Maître de conférences en Sciences politiques à l’université de Perpignan. Il a déjà publié L’Ordre colonial et sa légitimation en France métropolitaine. Oublier l’Autre (Paris, L’Harmattan, 1998), Histoire coloniale et Immigration (Paris, Séguier, 2002) et L’Invention des pieds-noirs (Paris, Séguier, 2002).

176 pages, mars 2007.



<< Revenir à la page précédente | Voir le catalogue >>