Essais, études, correspondances

Editions Non Lieu

nonlieu@netcourrier.com

Correspondance de Catherine Pozzi

Correspondance de Catherine Pozzi

L’Élégance et le Chaos

ISBN 978-2-35270-103-3

22 €
La correspondance échangée par la poétesse et philosophe Catherine Pozzi (1882-1934) avec les femmes de son temps permet d’enrichir la connaissance actuelle non seulement de son œuvre, mais aussi de son entourage et des milieux intellectuels féminins qu’elle fréquentait.
S’étendant sur toute une vie, cette correspondance totalement inédite renseigne de manière unique sur les liens — intimes ou intellectuels, amicaux ou tendus, superficiels ou profonds — de Catherine Pozzi avec des femmes comme : Marie Jaëll, Augustine Bulteau, Marie de Régnier, Renée de Brimont, Colette, Anna de Noailles et Hélène de Camaran-Chimay.
Cet ouvrage propose la lecture détaillée de trois correspondances distinctes :
— avec la poétesse mystique Raïssa Maritain, tout d’abord, correspondance propice à une réflexion sur la nature du sujet pozzien, à la lisière de la métaphysique ;
— avec la psychologue Hélène Kiener ensuite, autour d’un rêve que fit Catherine Pozzi l’année de sa mort, rêve à partir duquel on aborde le domaine esthétique ;
— avec Audrey Deacon enfin, et l’on retrace alors la tragique histoire d’amour de deux jeunes filles du début du siècle, terminant ce parcours dans une perspective érotique.
La mort — la mort du sujet, l’art et la mort, la mort et l’amour — constitue notre fil conducteur, à partir de quoi l’on pourra appréhender dans toute sa sombre splendeur la destinée de Catherine Pozzi, l’essor douloureux et le formidable enrichissement dans le temps de l’une des plus grandes solitudes du xxe siècle.


Docteur ès Lettres, spécialisé en Littérature du XXe siècle et en critique génétique, Nicolas Cavaillès s’est intéressé aux rapports entre écriture et philosophie. Il a dirigé l’édition de l’œuvre française de Cioran en « Pléiade », chez Gallimard, et travaille par ailleurs comme traducteur du roumain.


268 pages, décembre 2011.



<< Revenir à la page précédente | Voir le catalogue >>