À paraître

Editions Non Lieu

nonlieu@netcourrier.com

Du Dhofar à Barheïn

Du Dhofar à Barheïn

Abdulnabi Alekky

ISBN 978-2-35270-272-6

20 €
Les mémoires du Bahreïnien Abdulnabi Alekky alias Hussein Moussa (son pseudonyme de combattant dans le Front de libération d’Oman) vont peut-être surprendre plus d’un lecteur. Ils y découvriront son itinéraire, qui est aussi celui de toute une génération de militants, engagés dans le nationalisme arabe, puis dans l’action socialiste et révolutionnaire, enfin dans la lutte pour les droits humains.
Ils apprendront qu’existait il y a un demi-siècle une gauche arabe active « de l’Atlantique au Golfe ». C’était à l’époque de la « révolution de 1968 ». Des militants et militantes « partaient à l’assaut du ciel » jusque dans les coins les plus reculés de la péninsule Arabique.
Cette vague révolutionnaire a été brisée par les contre-révolutions, la réaction féroce des puissances extérieures post-coloniales et impériales et de leurs alliés conservateurs locaux. Mais aussi, trop souvent, par de nouveaux régimes républicains supposés « progressistes » et devenus autoritaires et corrompus.
Cela n’a pas fait disparaitre les aspirations des peuples à plus d’équité et de dignité, de justice sociale et de liberté politique.
Quarante ans plus tard une autre génération d’activiste s’est emparée des places publiques et mis en cause les pouvoirs, dans les années 2009-2013… de Wall Street à Hong Kong, Téhéran ou Madrid et bien sûr, et avec quelle force, pendant le « printemps arabe » de 2011 du Maroc à Oman, retrouvant les aspirations de la génération précédente, mais dans un contexte différent et avec des méthodes autres.

Abdulnabi Alekky est un militant barheïnien des droits humains.

Préface de Bernard Dreano (Cedetim).

320 pages, septembre 2018.

<< Revenir à la page précédente | Voir le catalogue >>