Romans, nouvelles, poésie

Editions Non Lieu

nonlieu@netcourrier.com

Esclaves sur Uranus

Esclaves sur Uranus

Ioan Popa

ISBN 978-2-35270-194-1

18 €

La Plateforme Uranus était le chantier de la colossale construction connue sous le nom de Casa Poporului ou Casa Republicii [Maison du Peuple ou de la République], dans le centre de Bucarest, dont Nicolae Ceaucescu avait voulu faire le symbole de la grandeur du communisme et de sa propre gloire. Les esclaves, ce sont les 15000 militaires contraints de travailler sur ce chantier dans des conditions effroyables et jusqu’à 18 heures par jour.
Affecté au régiment de chars de combat de Pantelimon, et vite entré en conflit avec les politrucs communistes de ce régiment, le lieutenant Popa a été envoyé en 1985 dans un camp militaire de la Plateforme Uranus, où il travailla jusqu’à la chute du régime communiste en tant que commandant de peloton. Fonction guère enviable pour un jeune officier corvéable à merci et harcelé par les gradés.
Particulièrement brimé et méprisé parce qu’écrivain et poète, en guise de revanche, Popa a brossé un stupéfiant tableau de l’enfer des camps de travail dans la Roumanie communiste. La publication d’une version tronquée de son récit en 1992, trois ans après la chute de Ceaucescu, lui valut des poursuites de la part de l’instituion militaire. La version intégrale est parue seulement en 2012.

L’auteur : docteur es lettres en 2000, Ion Popa a été mis a la a retraite anticipée, en 2001, avec le grade de lieutenant-colonel. À ce jour, il a publié six livres, de nombreux poèmes, plus de 50 nouvelles et contes, et presque 2000 reportages, interviews, éditoriaux et articles.

Traduit du roumain par Florica Ciodaru-Courriol.


340 pages, novembre 2014.



<< Revenir à la page précédente | Voir le catalogue >>