Romans, nouvelles, poésie

Editions Non Lieu

nonlieu@netcourrier.com

La Houle des horizons

La Houle des horizons

Hawad

ISBN 978-2-35270-101-9

14 €

Colonisé, annexé, tronçonné, empoisonné par les essais atomiques, défiguré par les compagnies minières, le désert des Touaregs est devenu « fournaise chaos fosse commune ».
Face au désastre et au non-sens, Hawad déploie son verbe « furigraphique », poésie au rythme débridé, avalanche de mots, profusion de sons, délire et frénésie d’émotions, qui surgissent en réponse au gâchis, à la douleur, au pays confisqué, à la perte des horizons et des sentiers où s’arrime la mémoire nomade.
Dans ces terres mutilées où la parole a disparu, il s’empare des râles du silence, recycle les sons perdus, remet en mouvement les syllabes boiteuses et les bribes de la parole condamnée au mutisme. Sa tempête verbale produit l’élan capable de surmonter la suffocation, l’étranglement, l’étouffement jusqu’à retrouver le « mal houle fiel des horizons » et, « le cheval dans la tête », ricocher encore vers de nouveaux parcours.

Hawad, écrivain et peintre touareg, est originaire de l’Aïr dans le Sahara central.
Dans son œuvre foisonnante, s’entrecroisent divers genres littéraires – poésie, geste épique, conte philosophique, théâtre – mettant en scène des mondes « infiniment en marche » qui se rencontrent, se métamorphosent, se recomposent pour continuer leur route.
Le drame et la résistance du peuple touareg ou de tout peuple menacé d’extermination émaillent son univers de fiction.
Parmi ses nombreux manuscrits tifinagh rédigés dans sa langue, la tamajaght, une quinzaine a été publiée en traduction, dont Détournement d’horizon (2002, Grèges), Sahara. Visions atomiques (2003, Paris-Méditerranée) et Le Goût du sel gemme (2006, Grèges).
Parallèlement à son parcours littéraire, Hawad mène un travail pictural qui relève de la même démarche « furigraphique », prolongeant sa philosophie de l’espace et de « l’égarement ». Il a exposé dans diverses villes de plusieurs continents (Europe, Amérique du nord et du sud, Afrique).

Le poème est accompagné d’un CD audio, sue lequel on peut écouter le poème récité en tamajaght par l’auteur.

96 pages, mai 2011.



<< Revenir à la page précédente | Voir le catalogue >>