Beaux livres

Editions Non Lieu

224, rue des Pyrénées - 75020 Paris

La Photo-Carte en Algérie

La Photo-Carte en Algérie

Michel Mégnin

ISBN 978-2-35270-035-7

25 €

Le portrait-carte, inventé en 1854 par Disdéri, a connu sous le Second Empire un très grand succès, grâce notamment à Napoléon III. Cette première démocratisation de la photographie, ainsi « adoubée » par l’empereur, permettait d’avoir chez soi son portrait photographique et de le diffuser auprès de ses amis. Après les portraits, des scènes et types ont aussi été commercialisés, certains photographes travaillant en Algérie dans la veine orientaliste ou documentaire, d’autres en restant aux portraits civils et militaires. Le succès de la photo-carte fut mondial mais, au début du XXe siècle, celle-ci laissa peu à peu la place à la carte postale.

S’agissant de l’Algérie, la diversité du fonds collecté par l’auteur permet de proposer une vision de la société coloniale telle qu’elle a été photographiée : la société européenne avec des hommes, femmes et enfants en costume occidental ou oriental ; les militaires, français et algériens (spahis, tirailleurs, chasseurs...) ; les dignitaires algériens ralliés à la France ; les « types » et les petits métiers ; l’évolution du paysage urbain et les premières images du Sud.

L’ouvrage comporte de très nombreuses photographies inédites et révèle l’activité de plusieurs studios inconnus jusque-là. Il est complété par un index de photographes ayant utilisé le support de la photo-carte en Algérie.

Pour plus de détails, voir le très beau site de l’auteur.

128 pages, octobre 2007.



<< Revenir à la page précédente | Voir le catalogue >>