Sciences humaines

Editions Non Lieu

224, rue des Pyrénées - 75020 Paris

Les Tatars de Crimée

Les Tatars de Crimée

Grégory Dufaud

ISBN 978-2-35270-096-8

25 €

Cet essai éclaire les fondements de la politique des nationalités menée par les bolcheviks sur leurs possessions orientales à partir de l’étude d’une population, les Tatars, et d’un territoire, la Crimée, presqu’île du sud de l’Ukraine à laquelle elle est aujourd’hui rattachée après avoir longtemps appartenu à la Russie.
Grâce à l’apport de nombreuses archives, ce travail rend compte de la façon dont les bolcheviks ont cherché, à compter de l’automne 1920, à asseoir leur autorité dans la péninsule, territoire âprement disputé au cours de la guerre civile russe.
Quel rôle revint à la politique nationale dans l’imposition de l’ordre soviétique ? Pourquoi les Tatars se virent-ils officiellement accorder une place centrale au sein de la République socialiste autonome de Crimée proclamée à l’automne 1921 ? Comment la reconnaissance de cette minorité a-t-elle influé sur la construction identitaire tatare ? Quel sens donner à la déportation des Tatars en 1944, à la fin de la Seconde Guerre mondiale ?
Pour répondre à ces questions, l’auteur explore la manière dont le nouveau pouvoir envisageait le maintien de l’ordre dans la république, expose les usages politiques et sociaux suscités par les différents aspects de la politique nationale des bolcheviks et analyse le processus d’invention nationale des Tatars de Crimée.
En se défiant des schémas explicatifs fondés sur une opposition trop simpliste entre centre et périphérie, cet ouvrage propose une lecture de la construction de l’Union Soviétique à l’aune des expériences héritées de la période impériale et restitue toute la complexité des rapports de domination.

Grégory Dufaud est actuellement enseignant dans l’Oise. Il a notamment co-dirigé avec Aurélie Campana et Sophie Tournon Les Déportations en héritage : les peuples réprimés du Caucase et de Crimée, hier et aujourd’hui (Pu Rennes, 2010).

440 pages, juin 2011.



<< Revenir à la page précédente | Voir le catalogue >>