Sciences humaines

Editions Non Lieu

224, rue des Pyrénées - 75020 Paris

Qoumrân

Qoumrân

Ernest-Marie Laperrousaz

ISBN 978-2-35270-006-7

13 €

Au début de 1947, dans le désert de Juda, Mohammed ed-Dib (le Loup), un jeune berger bédouin, parti à la recherche d’une brebis, découvre au bord de la mer Morte une grotte contenant des rouleaux de peau enveloppés dans un linge de lin et placés dans des jarres d’argile munies de couvercles. Les nombreuses fouilles archéologiques qui suivirent cet événement ont permis de dénombrer onze grottes « à manuscits » contenant environ 800 manuscrits plus ou moins fragmentaires, des copies de livres bibliques, des commentaires de passages de l’Ancien Testament, des recueils de règlements...

Ernest-Marie Laperrousaz présente ici ceux des problèmes fondamentaux, concernant les Manuscrits de la mer Morte, que ses auditeurs lui demandent le plus souvent de développer, lors de ses conférences.

Ernest-Marie Laperrousaz, historien et archéologue du Proche-orient ancien, est professeur honoraire à la Section des Sciences religieuses de l’École pratique des Hautes Études (à la Sorbonne) ainsi que président honoraire du Centre interdisciplinaire de l’Université de Paris-Sud (à Orsay), Il fut détaché à l’Université égyptienne du Caire de 1950 à 1956, et nommé pensionnaire de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Il a participé aux fouilles de Qoumrân et de Massada, et a bénéficié chaque été d’une mission archéologique à Jérusalem depuis 1970, tant que durèrent fouilles et dégagements archéologiques dans cette ville. Il fut président de la Société des Études Juives et de la Société française d’histoire des religions (Société Ernest-Renan).

124 pages, juin 2006.



<< Revenir à la page précédente | Voir le catalogue >>