Romans, nouvelles, poésie

Editions Non Lieu

nonlieu@netcourrier.com

Terre brûlée

Terre brûlée

Dashnor Kokonozi

ISBN 978-2-35270-169-9

13 €

En janvier 1997, les principales pyramides financières albanaises (sociétés d’investissement véreuses), constituées en partie en lien avec les mafia italiennes, déclarent faillite. On estime que 80% des Albanais avaient placé leurs économies dans ces sociétés. Flouée, ruinée, la population se soulève. Les étrangers sont évacués, le gouvernement de Sali Berisha ne résiste pas pas à la tourmente, l’Italie fait face à un afflux de réfugiés albanais fuyant le chaos. Les émeutes ont fait près de 2000 morts.

Au mois de mars 1997, l’Albanie est secouée par une crise sanglante, due à l’effondrement des sociétés financières, largement maffieuses, dites « pyramidales ». Il est rare de rencontrer quelqu’un qui n’ait pas été victime de ce système et, sous le regard des journalistes du monde entier, beaucoup d’Albanais descendent dans la rue, ruinés par les malversations qui ont plongé le pays dans le chaos.
Lors d’un voyage dans le village de son école, en compagnie d’un journaliste autrichien à qui il sert d’interprète, Niko prend conscience de la désolation et du désespoir qui ont envahi l’Albanie profonde.
Dans ce pays au bord du gouffre, chacun vit sous un ciel encombré de balles traçantes. Chacun retient son souffle en espérant ne pas être la victime anonyme d’un désespéré qui exorcise sa peur en tirant en l’air.
La catastrophe tant redoutée par Niko se produira. Le naufrage d’une nation entière trouvera alors sa résonnance dans le drame personnel qui l’anéantira.

Roman traduit de l’albanais par Évelyne Noygues.


Dashnor Kokonozi, journaliste et écrivain albanais, est l’auteur de plusieurs études sur la littérature et de publications sur la linguistique. Il est venu à l’écriture grâce au théâtre, en écrivant des pièces radiophoniques. Son premier roman, Le Lit de Procuste, n’a paru qu’en 1989, après avoir été censuré pendant près de dix ans. Il est aussi l’auteur de plusieurs recueils de contes et d’un essai relatant son voyage à Saint-Jacques de Compostelle. Il a traduit en albanais des auteurs italiens, anglo-saxons et français. Terre brûlée est son deuxième roman, le premier à être traduit en français.


152 pages, septembre 2013.




<< Revenir à la page précédente | Voir le catalogue >>