Romans, nouvelles, poésie

Editions Non Lieu

224, rue des Pyrénées - 75020 Paris

Zenobia

Zenobia

Gellu Naum

ISBN 978-2-35270-216-0

18 €
Zenobia est l’histoire d’un vieil homme qui se penche sur le mystère de sa vie. Ballotté entre la terreur et la réconciliation soudaine avec une réalité insoutenable, le narrateur dit avoir trouvé son salut dans son amour pour Zenobia. « Il suffit de creuser le sol pour faire une tanière où les amants vont hiberner : il suffit d’une robe de plastique pour se vêtir durant l’hiver, et de quelques pommes pour se nourrir. » Ainsi Zenobia, l’initiatrice, a-t-elle su à sa manière, maîtriser le monde et entraîner son amant de l’autre côté du miroir. Comme chez Beckett, lorsque s’efface la logique du réel, reste celle du langage, qui nous entraîne dans les tréfonds de l’absurde et de l’humour.
Zénobia a été publié en français pour la première fois en 1995 aux éditions Calmann-Levy. C’est cette traduction, revue et corrigée, que nous reprenons aujourd’hui. La présente édition comportera aussi plusieurs dessins de Lyggia, la femme de Gellu Naum.


Gellu Naum est né le premier août 1915 à Bucarest. Il fut l’initiateur et le principal représentant dans les lettres roumaines du surréalisme. Dans la première partie de sa carrière poétique, au cours des années 1930, il se révolta radicalement contre l’ordre établi. En France, où il fit une partie de ses études, il fut proche de Victor Brauner, avec lequel il collabora dans ses premiers livres et fréquenta le groupe d’André Breton. De retour en Roumanie, il forma autour de Virgil Teodorescu, Gherasim Luca et Paul Păun un groupe surréaliste, avant de devoir servir dans l’armée lors de la Seconde Guerre mondiale. En 1946, il se maria avec Lyggia Alexandrescu qui, demeurant sa femme jusqu’à sa mort, illustra parfois ses livres et inspira en grande partie Zenobia. Gellu Naum est mort à Bucarest en 2001.


272 pages, octobre 2015.


<< Revenir à la page précédente | Voir le catalogue >>